retrouvez tous les articles, vidéos et live sur notre compte Instagram

retrouvez tous les articles, vidéos et live sur notre compte Instagram

Naoya, le nouveau prodige de l’esport à Boulogne

4 Minutes de lecture

TL;DR : Naoya, le prodige de l’esport à Boulogne-Billancourt

  • Naoya Rufin-Mori, 15 ans, est un talent précoce de Fortnite.
  • Excellent élève, il a rejoint le club professionnel GameWard.
  • Il combine études et passion pour l’esport avec le soutien de sa famille.
  • Naoya est déjà dans le top 30 français et vise une carrière professionnelle.

Qui est Naoya, la nouvelle étoile montante de l’esport boulonnais ?

Du haut de ses 15 ans, Naoya Rufin-Mori n’est pas un adolescent comme les autres. Champion précoce du jeu Fortnite, il vient de franchir une étape significative en rejoignant GameWard, un club professionnel esport situé à deux pas de chez lui, à Boulogne-Billancourt. Repéré lors d’un stage municipal multisports en 2021, Naoya a déjà fait ses preuves en terminant 35e sur 36 467 participants lors de la finale du championnat d’Europe en duo.

La vie de Naoya est un équilibre constant entre sa passion pour l’esport et ses responsabilités d’élève. Malgré un agenda chargé, il trouve le temps de s’entraîner et de participer à des compétitions tout en poursuivant ses études en seconde avec une spécialisation en langue orientale. Sa famille le soutient pleinement : son père, Christophe Rufin, est à la fois protecteur et investi, veillant à ce que son fils garde les pieds sur terre et privilégiant toujours les études.

Le quotidien de Naoya est rythmé par les jeux, mais aussi par les valeurs familiales fortes. Boulogne-Billancourt, avec son « esprit de famille », est le terreau idéal pour que le jeune homme puisse s’épanouir et grandir dans les meilleures conditions. Ce n’est pas un hasard si la famille Rufin-Mori a choisi de s’installer dans cette ville qui accueille aujourd’hui leur fils prodige.

A lire aussi ➜  Quels sont les meilleurs salles à louer à Boulogne ?

Naoya Rufin-Mori, un équilibre entre esport et éducation

Naoya n’est pas seulement un joueur talentueux ; il est aussi un excellent élève. Il est conscient que sa carrière dans l’esport pourrait être éphémère et met un point d’honneur à réussir ses études. Son père a établi une règle claire : les études avant tout. Cet engagement envers l’éducation est un exemple pour de nombreux jeunes qui aspirent à suivre les traces de Naoya dans l’esport.

L’adolescent a déjà une routine bien rodée : après les cours, il consacre deux à trois heures par jour à son jeu favori, avec des compétitions plus longues le vendredi soir et le dimanche. Cet emploi du temps discipliné lui permet de rester parmi les meilleurs joueurs français et européens de Fortnite, un jeu qu’il a découvert en 2017 et qui lui a permis de s’imposer dans le milieu compétitif de l’esport.

Comment Naoya jongle-t-il entre compétitions et vie quotidienne ?

La vie de Naoya est un ballet incessant entre les compétitions d’esport, les études et les activités personnelles. Malgré le rythme soutenu, il réussit à maintenir un équilibre, grâce à une organisation rigoureuse et au soutien indéfectible de sa famille. Son père joue un rôle crucial en assurant la maintenance technique de son équipement, ce qui permet à Naoya de s’entraîner dans les meilleures conditions depuis sa chambre.

Les rituels sont également une part importante de la préparation de Naoya. Avant chaque tournoi, il a ses habitudes : une douche, une sieste et des noix de cajou pour rester concentré. Ces petits détails, anodins pour certains, sont essentiels pour lui et contribuent à sa réussite dans l’esport. Naoya est déterminé à poursuivre sur cette voie, même s’il envisage déjà l’après-esport avec une approche pragmatique : les études d’abord.

A lire aussi ➜  Le Trapèze sacré premier "ÉcoQuartier vécu", la plus prestigieuse distinction nationale pour la transition écologique !

Le soutien familial, une clé du succès pour Naoya

Derrière chaque grand joueur d’esport se cache souvent une famille engagée. Pour Naoya, ce n’est pas différent. Son père, en plus d’être son plus grand fan, est aussi son « préparateur technique ». Il veille à ce que rien ne vienne perturber la concentration de son fils lors des compétitions. Cette implication parentale est un atout majeur pour Naoya, lui permettant de se consacrer pleinement à sa passion tout en gardant un cadre rassurant et structuré.

La proximité du club GameWard est un autre avantage pour Naoya, qui peut ainsi bénéficier d’un environnement professionnel tout en restant ancré dans son milieu familial et scolaire. Cette synergie entre le local et le professionnel est un modèle pour l’esport, où la proximité et l’accessibilité sont souvent des facteurs clés de succès.

Quel avenir pour Naoya dans l’univers compétitif de l’esport ?

Naoya est déjà perçu comme un « Mbappé du gaming », une comparaison qui souligne son potentiel et son statut de phénomène dans l’esport. Avec des résultats impressionnants et une présence médiatique qui s’accroît, il peut légitimement envisager une carrière professionnelle dans l’esport. Cependant, Naoya reste lucide quant à la durabilité de cette carrière et place toujours ses études en priorité.

Son parcours est exemplaire pour de nombreux jeunes qui voient en lui un modèle de réussite dans l’esport. Naoya incarne une nouvelle génération de joueurs qui allient compétence, discipline et vision à long terme. Son histoire montre que, même dans un domaine aussi compétitif et exigeant que l’esport, il est possible de concilier passion, ambition et éducation.

A lire aussi ➜  Vous ne devinerez jamais quelle est la mairie la plus immense d'Europe !

Pour en savoir plus sur cette histoire inspirante, vous pouvez consulter l’article dédié à Naoya sur le site de Boulogne-Billancourt.