retrouvez tous les articles, vidéos et live sur notre compte Instagram

retrouvez tous les articles, vidéos et live sur notre compte Instagram

Le séduisant mystère des villas d’autrefois

2 Minutes de lecture

TL;DR : Les trésors architecturaux de Boulogne-Billancourt

  • La Villa Garnier et son observatoire singulier
  • La Villa romaine, un héritage de l’art italien
  • L’audacieuse Villa Voisin, symbole de grandeur
  • La Villa persane, un voyage oriental à travers le temps

Quels étaient les joyaux architecturaux de Boulogne-Billancourt ?

Boulogne-Billancourt, ville d’histoire et de patrimoine, a vu naître et disparaître des demeures exceptionnelles, témoins des goûts et des ambitions de leurs illustres propriétaires. Ces bâtisses, parfois extravagantes, ont marqué l’histoire architecturale de la ville.

La Villa Garnier, avec son observatoire insolite, la Villa romaine aux allures d’édifice italien, l’opulente Villa Voisin et l’exotique Villa persane sont autant de perles du patrimoine boulonnais qui ont su captiver l’imaginaire des passants et des historiens.

Ces édifices, aujourd’hui disparus, continuent de vivre à travers les récits et les archives, permettant aux passionnés d’architecture et d’histoire locale de se plonger dans le Boulogne-Billancourt d’antan.

Pour en savoir plus sur ces villas d’exception, visitez le site de la ville de Boulogne-Billancourt.

La Villa Garnier, entre science et esthétique

Au 16 rue de Sèvres se dressait la villa de Léon Garnier, savant et esthète, qui avait doté sa demeure d’un observatoire et d’un pylône mystérieux. Ce joyau architectural, agrandi par des ailes latérales et des balustrades, a longtemps intrigué les habitants par son mélange d’élégance bourgeoise et de passion scientifique.

La Villa romaine, un hommage à l’art italien

La villa Georges-Magne, conçue par Lucien Magne, se distinguait par son style « à l’italienne », avec des matériaux choisis pour leur harmonie chromatique et des façades au crépis moucheté. Bien que transformée en 1939, cette demeure reste un exemple remarquable de l’architecture inspirée par l’art de la Renaissance italienne.

A lire aussi ➜  Nyamkhuu Ulambayar, ambassadrice mongole et résidente de Boulogne.

La Villa Voisin, reflet du luxe des années folles

Conçue par Pierre Patout pour l’aviateur Gabriel Voisin, cette villa incarnait le luxe et l’audace des années 1920. Avec ses grands espaces de réception et son architecture imposante, elle symbolisait la grandeur de ses propriétaires avant d’être démolie au milieu du XXe siècle.

La Villa persane, un voyage dans l’Orient de Collinot

La villa d’Eugène Collinot, céramiste et grand voyageur, arborait des décors en céramique orientaux. Transformée par Jean-Charles Moreux, elle a perdu ses parures exotiques mais a laissé une empreinte indélébile dans le patrimoine local par son style unique.

Chacune de ces villas, par leur architecture et leur histoire, a contribué à forger l’identité de Boulogne-Billancourt, ville d’art et d’histoire. Leur souvenir continue d’inspirer les générations actuelles et de rappeler l’importance de préserver notre patrimoine architectural.